23 janvier 2018
3 min

La Poste au service du bien-vieillir à domicile grâce à l’IoT

 

Acteur majeur de la Silver Economie, La Poste développe des services de proximité en s’appuyant sur une plate-forme de services connectés. Un parfait exemple de convergence entre lien social et innovation.

 

Une nouvelle vision qui associe engagement sociétal et performance économique

Avec son plan stratégique 2020, La Poste mise sur des services numériques innovants à destination des seniors, tout en restant fidèle à ses valeurs : placer l’humain et la confiance au cœur de la relation client. Acteur essentiel de la silver économie, le groupe a en effet les capacités de répondre aux besoins des personnes les plus âgées (en termes de confort, santé, transport, etc.) et de fédérer les filières technologiques émergentes (Internet des objets, big data, etc.). Pour cela, La Poste a mis au point un outil flexible, baptisé Hub Numérique. Cette plate-forme permet de faciliter le quotidien des utilisateurs d’objets connectés, mais aussi de faire baisser les coûts. En outre, elle assure la sécurisation et la confidentialité des données personnelles. Fort de ses performances, le Hub Numérique de La Poste a déjà séduit des groupes industriels tels que Legrand et Philips, ainsi que des PME et des start-up (Dynseo). Doté d’une infrastructure ouverte, le hub numérique permet aux entreprises de proposer rapidement leurs services auprès des acteurs de la silver économie. L’accès aux différents marchés leur est également facilité. En cela, le Hub Numérique est un formidable accélérateur de développement, d’autant qu’il profite à la fois aux seniors, aux entreprises et aux territoires.

 

Le Hub Numérique de La Poste : le partenaire idéal pour une transformation numérique à visage humain 

De par ses métiers de proximité et son déploiement sur la totalité du territoire français, La Poste est en mesure de jouer un rôle essentiel auprès des seniors, nombreux à vivre en milieu rural. Utiliser la technologie pour créer et renforcer le lien social, comme l’explique Éric Baudrillard, président de « Veiller sur mes parents ». « La Poste combine deux éléments déterminants : d’une part, le lien social avec ses facteurs et, d’autre part, une capacité à fédérer et orchestrer des services numériques et humains, autour du hub numérique. L’activité « Veiller sur mes parents » a été pensée dans cette optique et avec une démarche d’expérimentation industrielle. Il nous fallait répondre aux attentes de la population en proposant une offre originale et simple d’utilisation, mais en faisant également appel à de multiples acteurs. Cela nécessite une forte maturité de marché, une agilité de chaque instant et une capacité d’analyse de la perception client afin d’ancrer une démarche d’amélioration continue. En tout, et grâce au hub numérique, tout un écosystème de services (Europ Assistance, Facteo, Contralia, Proxy Services) a été combiné pour définir l’offre. Celle-ci aura été lancée en huit mois à peine, puis suivie d’un pilote de six mois ».

Le service « Veiller sur mes parents » repose ainsi sur un réseau des 73 000 facteurs qui viennent rendre visite aux seniors partout en France. Grâce aux objets connectés, les seniors peuvent également avertir leurs proches en cas de besoin ou être contactés pour un problème, une question ou simplement un appel de convivialité. Une solution qui illustre parfaitement l’idée d’une technologie à visage humain initiée par La Poste.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscription à la Newsletter
Recevez tous les mois une revue de l'actualité de l'IoT, du Hub Numérique et des différents projets qui nous réunissent